Le CHU de Nantes gagne une place et se hisse en haut du classement de What's up Doc pour l'année 2015. Certaines spécialités y sont très demandées, comme la néphrologie, l’ophtalmologie, la cardiologie, l’endocrinologie, la pneumologie, la pédiatrie, sans oublier la médecine générale.

  • Le CHU de Nantes prend les rênes du classement 2015
Les avis sur la formation des internes au CHU de Nantes sont unanimes, comme le démontre le classement réalisé par What's up Doc. Positionné à la 2e place en 2014, le CHU de Nantes décroche l'or au classement général des CHU.
"La formation est bonne dans à peu près toutes les spécialités", indique la présidente du bureau des internes, Hélène Buchoul, interne en psychiatrie.
"Il y a une bonne synergie entre le CHU et l'Université de Nantes", se réjouit Philippe Sudreau, Directeur général du CHU, pour expliquer ce bon résultat.

"La réputation d'excellence des équipes nantaises repose sur un partenariat dynamique, structurant et enrichissant entre enseignants, chercheurs et cliniciens", souligne Pascale Jolliet, doyen de la Faculté de médecine. "La qualité de la formation nantaise et son caractère professionnalisant sont garantis par un tutorat marqué « médecins séniors/chefs de clinique/internes/étudiants hospitaliers, l'introduction de stages temps plein dès le second cycle valorisant les échanges avec l'ensemble des équipes soignantes et l'accès à des techniques pédagogiques innovantes (centre SiMU, École de chirurgie, laboratoire de consultations simulées)".


L'excellence du CHU pèse pour beaucoup dans le choix des internes, tout comme l'attractivité de la ville. "La région est dynamique, ce qui favorise la volonté de s'y installer durablement", témoigne Hélène Buchoul.

 
  • En ligne de mire : un quartier de la Santé sur l'Île de Nantes

A l'horizon 2025, le futur CHU sera implanté au coeur du Quartier de la Santé, sur l'Île de Nantes. Au-delà d'un nouvel hôpital, un véritable quartier hospitalo-universitaire verra le jour rassemblant Facultés de médecine, d'odontologie, Instituts de recherche, études paramédicales. Cette convergence formation / soins /recherche garantie par la plus grande proximité géographique est une véritable marque de fabrique, garante de l'excellence nantaise en santé.

"Cette synergie est essentielle, dans un univers médical qui évolue très vite, pour conserver et développer une offre de soins de très haut niveau, au service des patients" s'accordent à dire Olivier Laboux, Président de l'Université de Nantes et Philippe Sudreau, Directeur Général du CHU de Nantes.