Arrêté du 24/3/2017 en version consolidée (en vigueur) : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000034449796/

L'arrêté précise les conditions de candidature (article 2), la liste des pièces constitutives du dossier de candidature (article 3) à déposer impérativement au plus tard le 15 mars 2021 (dépôt présentiel ou envoi postal -le cachet de la Poste faisait foi-) à l'adresse suivante :

 

UFR MEDECINE de Nantes
Mme Marine LEROUX
Service scolarité
Bureau C1 - Gestion passerelles
1, rue Gaston Veil
BP 53508
44035 NANTES cedex 01
Tél. : 02.72.64.11.35
passerellesante@univ-nantes.fr

 

Les modifications à partir de la session Passerelles 2021 sont :

- l'organisation du dispositif Passerelles désormais par chaque université (avec formations de santé),

- la suppression de la condition d'exercice professionnel de 2 ans à temps plein, pour les titulaires de diplômes d'auxiliaires médicaux (liste consultable dans le B.O. suivant : https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2/33/5/ensup246_annexe1_875335.pdf ),

- la suppression du dispositif Passerelles "droit au remords" (réglementé par l'arrêté du 26/07/2010), en application de l'article 17 (alinéa 3°) de l'arrêté du 4/11/2019 (NB : les candidats concernés pouvant candidater au dispositif Passerelles de "droit commun").
 

ATTENTION : La date de dépôt de dossier est fixée au 15 mars 2021.

Un accès direct en 2ème ou 3ème année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme est possible via la procédure dite "passerelle" pour les personnes titulaires d'un master, d'un doctorat, d'un diplôme d'auxiliaire médical ou d'un titre d'ingénieur

Le candidat peut, au titre d'une même année, déposer un dossier pour l'une des quatre filières et dans la faculté qu'il souhaite intégrer au plus tard le 15 mars en vue d'une inscription en septembre de la même année.

Un candidat ne peut déposer qu'un dossier au niveau national.

RAPPEL : PAS D'EXEMPLAIRE SOUS FORMAT NUMÉRIQUE - USB
  Les dossiers sont examinés par une commission et les candidats pour lesquels les dossiers sont retenus, sont convoqués pour un entretien oral devant la même commission (phase d'admission). Les candidats ainsi sélectionnés s'inscrivent dans la faculté où ils ont été affectés par le jury.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le lien suivant : ici     (en attente du jury pour 2021) Examen des dossiers de candidatures par le jury :
  • 12 avril 2021
Entretiens avec les jurys :
  • 21 mai 2021


 

Les attendus du jury :

Motivation et cohérence du parcours du candidat

Le jury attend du candidat que son dossier démontre sa motivation et fasse part des fondements de celle-ci. Il est également attendu du candidat qu’il connaisse l’organisation des études de la filière postulée et qu’il mesure la charge de travail correspondant à celles-ci.

Il est également souhaitable que la candidature s’inscrive dans une cohérence de parcours professionnel et personnel, et que le dossier et la prestation orale témoignent d’une démarche réfléchie et mûrie.
Il est attendu que le candidat démontre sa capacité à reprendre des études exigeantes nécessitant un investissement à temps plein et un haut niveau de capacité d'apprentissage.

Connaissances/expériences scientifiques et/ou médicales

Les connaissances scientifiques et médicales ne constituent pas un prérequis incontournable pour l’accès aux études de santé mais sont un atout. De la même façon, une expérience professionnelle et/ou un stage dans le domaine de la santé seront valorisés par le jury lors de l’évaluation du candidat.

Savoir-être

Il est attendu du candidat qu’il fasse preuve de maturité, qu’il soit capable de prendre du recul sur son parcours académique/professionnel et qu’il démontre des capacités à avoir un positionnement professionnel adapté. Les qualités indispensables à l’exercice des professions de santé telles que la bienveillance ou l’empathie font également partie des attentes du jury.

Compétence en communication écrite et orale

Le jury attend des candidats qu’ils témoignent de compétences en communication écrite (orthographe, niveau de langue adapté…) et en communication orale (clarté d’expression, aisance…).